« retour à la liste des blogs

Petite expérience de pensée

A l’instar des plus grands scientifiques, faisons une petite expérience de pensée.

Dans quelques années, le peuple suisse accepte la dernière initative de l’UDC pour la primauté du droit suisse sur le droit international.

Quelques années plus tard, une initiative pour interdire l’UDC est acceptée par le peuple suisse (vous savez, le sacro-saint peuple, celui qu’il ne faut pas vexer pour ne pas perdre de voix aux prochaines élections). Cela peut paraître irréaliste ? Finalement, 70% des électeurs ne votent pas UDC, c’est donc parfaitement envisageable, non ?

La question est: quelle sera la réaction de l’UDC ? Respecteront-ils la voix du peuple, comme ils l’annoncent sans cesse sans même plus savoir ce que cela veut dire ? Se révolteront-ils comme des incompris et descendront-ils le peuple qu’ils vénéraient auparavant ? Ou, plus cocasse, se tourneront-ils vers la cours européenne des droits de l’Homme ? Malheureusement ce dernier choix ne sera pas possible, puisque le droit suisse aura la primauté… On ne peut pas interdire un parti politique en Suisse car le droit de rassemblement est dans la constitution ? Peu importe, la voix du peuple est la plus importante. Mieux, la constitution, ça se change, si le peuple le demande….

L’UDC a raison quand leurs dirigeants disent qu’il n’y a pas de tabous…

Laisser une réponse

XHTML: Tags utilisables: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>