« retour à la liste des blogs

Réseaux sociaux intrusifs

Les réseaux sociaux commerciaux, comme Facebook, on le sait, utilisent les données des utilisateurs pour proposer de la publicité ciblée, vendue à prix d’or. Ainsi, lorsqu’un service est gratuit, l’utilisateur devient en réalité le produit (cf. cet article).

Désirant conserver mon compte Facebook pour l’utiliser pour les différentes pages d’associations, etc., j’utilise quelques moyens pour essayer de me départir de l’intrusion.

Nouvelles conditions d’utilisation de Facebook en 2015

Facebook montre donc enfin son vrai visage en dévoilant ses conditions d’utilisations qui entreront en vigueur dès le 1er janvier 2015. Comme on peut le lire dans un article de RTSinfo, désormais les données partagées par un utilisateur sur FB appartiennent à FB… C’est intéressant, car cela signifie que si du contenu soumis au copyright est téléversé sur Facebook, ce dernier est responsable du contenu et pourrait donc se voir condamner, par exemple pour recel ?

Dans tous les cas, après lecture de ces nouvelles conditions j’ai:

  • Téléchargé mes données Facebook après exportation (accessible depuis le menu Paramètres, tout en bas)
  • Supprimé toutes les photographies que j’avais téléversées sur le site
  • Envoyé quelques dizaines de photos ne contenant que du bruit

Si vous souhaitez aussi envoyer du bruit et donc polluer la base de données de FB afin de noyer les informations, vous pouvez générer une image au hasard (note: il ne s’agit pas de vrai hasard quantique, sujet d’un autre article à écrire prochainement suite à la lecture du livre L’impensable hasard, de Nicolas Gisin), via le lien suivant:

https://gaialabs.org/cgi-bin/randomjpeg.pl

Il suffit de sauvegarder cette image sur votre disque et de l’envoyer comme une photo sur votre mur Facebook, par exemple.

Messagerie instantanée type Whatsapp

Il y a quelques mois, Facebook a racheté Whatsapp, ce qui implique que désormais Facebook peut relier les données de vos discussions privées avec votre activité sur le réseau social. Pour l’éviter, il faudrait ne pas introduire son numéro de mobile sur Facebook, même s’il n’est pas sûr que cela soit suffisant; en effet, FB peut très bien regrouper d’autres informations (adresse IP de connexion, nom et prénom, etc.).  FB accède par exemple à l’identifiant unique (IMEI) de votre smartphone lorsque vous vous connectez avec l’application Facebook. Il peut très bien faire de même avec Whatsapp et ainsi relier les deux activités.

Il semble ainsi évident qu’il faut absolument désinstaller l’application FB de votre smartphone et n’y accéder que depuis un ordinateur ou éventuellement depuis un navigateur en mode « navigation privée » sur votre smartphone.

Les alternatives

Il existe de nombreuses alternatives libres vous permettant de garder une main sur vos données, j’en citerai deux que j’ai mis en place pour mes proches et mes amis:

  • ChatSecure; il s’agit d’une application disponible sur Android et iOS qui se connecte sur mon propre serveur et qui me permet de communiquer avec mes amis inscrit à ce service. J’ai mis en place un serveur Prosody qui tourne sur ma propre machine virtuelle et qui permet de dialoguer avec mes amis de manière chiffrée, sans que quiconque (a priori) puisse avoir accès à ces informations (il faudrait écrire un article sur la question du chiffrement des données!).
  • Diaspora est un réseau social distribué en Open Source. Là aussi j’ai installé mon propre « pod » Diaspora et je maîtrise ainsi l’endroit où les données que je publie sont stockées. Ce « pod » est relié à d’autre pod, ce qui permet d’interragir avec d’autres utilisateur. Vous trouverez ici plus d’informations sur la façon dont fonctionne ce réseau.

Si vous souhaitez vous inscrire sur mon « pod », vous pouvez le faire très simplement ici: https://pod.gaialabs.ch/

Si vous aimeriez pouvoir « chatter » avec ChatSecure, écrivez-moi pour créer un compte (je voudrais pouvoir automatiser l’inscription, par la suite).

Laisser une réponse

XHTML: Tags utilisables: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>