Considération sur les Arts et la Science

Je considère qu’il y a d’un côté le monde des Arts et de la Science, qui sont liés par le fait qu’ils sont tous les deux intimement liés à l’humain, à sa curiosité et sa créativité. Et de l’autre le monde de la finance et de l’économie qui ne sont que croyances et mythes.

D’ailleurs, cela est tellement vrai pour l’économie, que cette dernière a cru bon de devoir se faire passer pour une vraie science en inventant un “prix Nobel”, alors qu’Alfred Nobel n’a jamais souhaité un tel prix, et qu’il s’agit en fait d’un prix de la Banque de Suède en *l’honneur* de Nobel! Dans ces deux domaines de l’activité humaine il n’y a pas de considération du monde physique qui nous entoure. On peut certes tordre les lois humaines, mais c’est impossible pour les lois de la physique, de la chimie, de la biologie.

Au contraire, les musiciens, les sculpteurs, les écrivains, les poètes, les peintres, les équilibristes, les acteurs, les prestidigitateurs, les mentalistes, tous les artistes, parviennent, chaque jour, par un travail acharné, à faire croire qu’ils contournent les lois de l’acoustique, de la gravité, etc.

D’un côté les scientifiques sont curieux du fonctionnement du monde, tentent de l’expliquer, sans dogme, sans vérité imposée, et les artistes transcendent ces lois pour faire émerger la beauté et l’esthétique !
On pourrait se passer de l’économie et de la finance, il n’y a que la croyance et le fantasme de leur nécessité qui leur donne vie. On ne pourra jamais se passer d’être curieux et créatifs…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.